MOT DES DIRECTEURS

Créé en 1981, le Master Fiscalité de l’entreprise est le plus ancien diplôme de droit privé de l’Université Paris-Dauphine.

Cette formation de référence a pour vocation de former aussi bien des avocats pour les cabinets français ou anglo-américains les plus réputés que des cadres de haut niveau à destination des services juridiques, fiscaux, et financiers des grandes entreprises.

S’adressant à un public d’étudiants orientés vers le droit et la gestion d’entreprises, le projet pédagogique réserve une large part à l’illustration pratique, par les méthodes de l’étude de cas et de la simulation de projet. Des « serious games » fiscaux sont par exemple organisés tout au long de l’année avec la collaboration du cabinet EY Société d’Avocats (cf. Client Service Tax Game) et du cabinet STC Partners (cf. Deal Simulation Game). Les étudiants sont directement opérationnels dès la fin de leur formation et de nombreux stages et débouchés leur sont ainsi offerts.

Les enseignements en matière de fiscalité interne, européenne ou internationale, sont complétés par des séminaires dits d’ouverture sur le droit des sociétés, la finance d’entreprise, ou la comptabilité.

La maîtrise de l’anglais est également indispensable. 30% des enseignements sont en langue anglaise. Cette maîtrise de l’anglais permet aux étudiants d’intégrer les cabinets d’avocats anglo-américains les plus prestigieux ou les grandes directions fiscales des sociétés internationales.

Les fiscalistes étant destinés à travailler en équipe, des séminaires de communication et de gestion de projet sont aujourd’hui inscrits dans le programme de formation.

Parallèlement, les étudiants développent leurs compétences acquises en menant à bien un Projet Professionnel Associatif. Cet exercice est destiné à favoriser l’esprit d’entreprise, l’esprit d’initiative, le travail en équipe, la motivation et le savoir-être tout en participant au rayonnement du Master à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Université.

Pour parfaire leurs qualités rédactionnelles, les étudiants sont également amenés à contribuer à la Revue de Fiscalité de l’entreprise, revue créée par le Master et dont l’objectif consiste à diffuser auprès d’un large public de professionnels les travaux doctrinaux des étudiants du Master.

Le Master Fiscalité de l’entreprise constitue ainsi une formation complète et pluridisciplinaire qui répond aux attentes tant des milieux professionnels que des étudiants eux-mêmes.

L’agence d’évaluation de l’enseignement supérieur (AERES) a d’ailleurs attribué, en 2013, la meilleure note possible au Master 221 :

A+
Projet pédagogique
A+
Insertion professionnelle
A+
Pilotage de la spécialité

L’AERES conclut : « Il s’agit d’une spécialité de grande qualité qu’on ne peut qu’encourager à continuer dans la même direction ».

  • Emmanuel Dinh
    Emmanuel Dinh Maître de Conférence en Droit privé, Avocat - STC Partners, Co-Directeur du Master 221
  • Thibaut Massart
    Thibaut Massart Professeur des Universités, Co-Directeur du Master 221